Tagged

Le bloc d’assise, très peu utilisé sur chantier, a pourtant de nombreux avantages aussi bien pour les chantiers en ossature bois qu’en maçonnerie !

1. Diminue les ponts thermiques :

Les ponts thermiques sont l’une des causes invisibles d’importantes pertes énergétiques se formant aux endroits où l’isolation thermique d’un bâtiment est déficiente, comme à la jonction entre le mur et le sol ou la toiture.

FONDATIONS NOEUD Mob..jpg

Par ses performances en isolation, le bloc d’assise permet de limiter le passage du froid entre les murs et la dalle.

La hauteur du bloc va dépendre des dimensions du fabricant mais surtout de l’épaisseur totale du complexe des fondations mise en œuvre pour le chantier :

  • Du revêtement de sol
  • De la chape de mise à niveau
  • De l’isolation

Les fabricants les plus connus sont Ytong et Foamglass. Le bloc d’assise se pose sur directement sur la dalle et peut-être mise en place par un système de collage spécifique ou sur un lit de mortier par exemples.

Petite astuce : afin d’obtenir une isolation optimale, je vous conseils de mousser entre les joints des blocs avec une mousse isolante.

 

2. Évite les remonter d’eau par capillarité :

Une hauteur de protection d’au moins 20 cm est requise entre le niveau fini extérieur et la lisse inférieure de la structure bois permettant ainsi de protéger le bas de l’ossature de l’humidité du sol qui pourrait remonter :

  • soit par capillarité dans le béton et atteindre le bois
  • soit par l’aménagement des abords « après construction » pouvant engendrer une remontée trop importante des terres contre les murs de façade

Le non respect de cette hauteur de protection, peut avoir comme conséquence une stagnation d’eau au pied des fondations et humidifier les bas des structures en bois.

Pour éviter toute remontée d’eau par capillarité de la maçonnerie vers la partie bois, la sablière est posée sur une membrane d’étanchéité, en général un DIBA (Bande de polyéthylène noire, munie sur les deux faces d’une texture nervurée d’une épaisseur totale d’environ 1 mm.)

La sablière est le premier élément en bois de la structure, il est conseillé qu’elle soit en SRN (sapin rouge du nord) traité en autoclave1 dans une station agrée. La pose de la sablière se fait sur un bloc isolant hydrophobé (bloc cellulaire haute densité par exemple) permettant ainsi d’avoir la partie bois toujours au-dessus du niveau de la chape.

 

 

3. Facilite la pose de la structure :

Un élément préfabriqué en usine, tel que nos structures en ossature bois, a une tolérance de fabrication de l’ordre du millimètre alors que la fondation en maçonnerie monté sur chantier a une marge de tolérance de l’ordre du centimètre.

La pose d’un élément préfabriqué sur une dalle ou contre une maçonnerie existante demande d’adapter des tolérances très différentes pour éviter de reporter l’erreur de la maçonnerie sur l’ensemble de la structure créant ainsi la non-planéité de la structure.

La pose d’un bloc d’assise permet de rectifier facilement les différences de hauteurs de la maçonnerie pour une pose optimale de la sablière et obtenir une planéité adéquate.

 

Résultat de recherche d'images pour "accompagnement"

 

C’est pour toutes ces raisons que nous conseillons toujours à nos auto-constructeurs la pose d’un bloc d’assise. Aussi bien sur la périphérie des murs extérieurs que pour les murs intérieurs leur procurant ainsi un confort durant le montage de la structure.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !